NOIR SUR MES YEUX [court poème]

Publié le par Stéphanie GAOU-BERNARD


 

Ruban de khôl, et oubli.

Pour l’aimer déjà.
à l'envi. 

Dans l’ombre des autres
Si l’on me laisse, si l’on m’emporte

Avec lui, d’adieux jamais,
N’être tous deux
Qu’immuables et fragiles.


Noir sur mes yeux,

Ruban de khôl

Lumière éteinte, sage je suis
De m’aveugler,
D’y croire encore.

 

Noir sur mes yeux,

Sans s’émousser,
sans se restreindre

Aimer, bien sûr,
Sans tricherie, sans feinte.

Sur le fil du rasoir,
A l’intime ligne de fuite du
Désert impassible.

 

Grande au-dehors,
Extrême en mes frontières.

 

Noir sur mes yeux, ruban de khôl.

 

© Stéphanie GAOU-BERNARD

Tanger [29.4.9]

Publié dans POEMES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

RedSmile 28/02/2010 13:22


Je vous remercie aussi pour votre commentaire extrêmement flatteur!
J'ai commencé ce blog il ya peu de temps, et de voir qu'on apprécie ma plume tout comme j'apprécie celle des autres me fais bu bien!
Je repasserais régulièrement lire avec plaisirs vos écrits!
à bientôt!


Gondolfo 27/02/2010 16:23


extrème en mes frontières...superbe.


THOMΔ 21/02/2010 20:23


J'apprécie vraiment ce poéme trés jolie.


Ray 10/01/2010 14:53


Très beau poème. j'ai beaucoup aimé aussi les textes que vous avez proposés pour le Magazine Autour des auteurs. Bonne continuation !


tesson 25/09/2009 11:20


toujours tres beau jacques