PENSEE DU 19 mars 2009

Publié le par Stéphanie GAOU-BERNARD

Comme j’envie les malins, persuadés que le monde est petit, alors qu’ils ignorent que ce sont les frontières qui sont grandes.

© Stéphanie GAOU-BERNARD

Tanger [19.3.9]

Publié dans PENSEE DU JOUR

Commenter cet article

emmanuelle 03/09/2010 19:41


oui
je te la piquerai bien pour la mettre en citation comme statut...
je peux ?


Rudes rêves (poésies par Philippe Cougé) 03/04/2009 09:16

moi je ne les envie pas ...

j'envie les ignorants qui s'évitent une inutile souffrance

amitiés

phil

Stéphanie GAOU-BERNARD 04/04/2009 11:31


@ Phil: moi aussi, quand je dis que je les envie, c'est une ironie... mais tu avais compris, bien sûr. Je t'embrasse


soleildebrousse 20/03/2009 20:17

Le monde est petit sitôt qu'on s'y sent mal.. mais je pense que cette idée de frontière quand elle devient métaphorique est bien juste...

Stéphanie GAOU-BERNARD 21/03/2009 10:17


@ Soleil, je suis heureuse que tu comprennes, je t'embrasse bien fort


Bifane 20/03/2009 11:43

Et les choses inutiles sont toujours trop grandes...

Stéphanie GAOU-BERNARD 21/03/2009 10:15


@ Bifane: c'est bien ce que je voulais dire...


jaouad 19/03/2009 15:41

Il y en a même qui disent que le monde est un grand village. Autant prendre des vessies pour des lanternes...

Stéphanie GAOU-BERNARD 20/03/2009 10:11


@ Jaouad: tout à fait, l'expression des vessies pour des lanternes a de quoi faire sourire, mais les gens aiment à s'illusionner...